TRIAC (TRiode Altenative Current), est un composant constitué comme deux thyristor en "tête-bêche", mais avec une seule gâchette.

En d'autres termes, c'est un semi-conducteur à conduction bidirectionnelle commandée; il est bloqué lorsque le courant direct disparaît.

 

Symbole:

Il possède une gâchette G et deux électrodes A1 et A2 non identiques.

             triac1

Caractéristiques électriques:

 

     caracteritiquetriac1

 

Familles de triacs:

Triac standard:

Il est caractérisé par les mêmes données techniques qu'une diode de redressement et un thyristor standard.

Ce qui le différencie par rapport aux autres composants, c'est le signe de son courant de gâchette.

Le circuit de gâchette peut amorçer le triac avec un courant de gâchette positif ou négatif, même si la tension VA2A1 est positive ou négative; il y a donc quatre combinaisons possibles. C'est un fonctionnement sur quatre quadrants:

    

Tension VA2A1

 

VA2A1 > 0 
 

 

VA2A1 < 0
 

 Courant de gâchette  Ig > 0 Ig < 0 Ig > 0 Ig < 0
 Commutation  Très bonne  Moyenne  Mauvaise  Bonne
 Valeur du courant de gâchette   Faible  Moyen  Elevé  Moyen

 

Triac rapide HCT:

Cette famille de triacs est réservée aux applications à fréquence de commutation élevée, et peuvent supporter sur une charge inductive, une vitesse de croissance de la tension à,la commutation (dv/dt) élevé, ainsi qu'un courant de croissance à la commutation (di/dt) élevé.

 

Triac sensible:

Il a une très faible valeur du courant de gâchette.

 

Triac à niveau logique HCT:

Il allie les caractérisytiques du triac rapide HCT et celles du triac sensible.

 

Amorçage:

Pour amorçer un triac on peut utiliser:

  • Un diac : c'est un diode qui présente la particularité de conduire dans les deux sens

 

                       diac1

 

  • Un transformateur d'impulsion;
  • un circuit intégré spécialisé: par exemple le TCA785;
  • Ou par photocoupleur.

 

Critères de choix et utilisation des triacs:

On utilise les triacs dans des variateurs de lumière, des commandes de petits moteurs universels alimentés en courant alternatif.

Le choix d'un triac dépend:

  • du courant efficace dans le composant;
  • du courant de pointe répétitif qu'il peut supporter;
  • de la tension directe maximale répétitive;
  • des vitesses critiues des courants et tensions.